Accueil Déroulement d'un vol

Récit d'un vol en montgolfière

Déroulement d'un vol

Comment se déroule un vol en Montgolfière ?
Pour tout vous dire, c'est palpitant. Bien entendu, ceux qui se régalent le plus sont ceux qui volent. Cela dit, les suiveurs participent largement à la fête. Ils poursuivent les ballons, photographient du sol, et profitent de façon différente du bonheur de cette balade aérienne. Voici en quelques mots comment se passe un vol.

Montgolfière à Pierrefonds par JM Vallée

Votre vol par étape

Votre vol est prévu et vous nous avez indiqué vos disponibilités. Parfait ! Maintenant, il vous reste à attendre que les conditions météo conviennent dans un de vos créneaux libres.

Tout commence par un coup de fil

Le téléphone sonne :"Êtes-vous libre pour voler demain matin ?" ou "Ca vous direz de voler cet après-midi ?

Ensuite, vous avez un rendez-vous qui vous est donné pour un vol au lever ou au coucher du soleil. Surtout, soyez à l'heure pour profiter à plein du temps de vol. En arrivant au point de rencontre vous faites connaissance avec nos aérostiers et les équipiers de Pierrefonds-Mongolfières qui, du sol, suivront votre vol.

Recherche du point d'envol

Première chose : fixer le point d'envol. Le sens du vent et ses variations selon l'altitude guident le choix pour le lieu de décollage. Un petit ballon gonflé d'hélium envoyé pour sonder le vent permet d'en savoir plus. À ce moment, nous nous organisons en fonction des véhicules et places disponibles. Certains restent sur place et leurs occupants rejoignent les suiveurs de ballon. D'autres chargent des passagers. C'est parti pour 3 à 4 heures d'aventure.

Préparation et gonflage

Une fois sur place,vous assistez à la préparation de la nacelle avec le test des bruleurs toujours impressionnant de puissance de chauffe.

Ensuite, vous participez au gonflage de l'enveloppe. Après l'avoir sortie de son sac, on commence par la remplir d'air avec un ventilateur puissant.Doucement, le ballon se dresse et prend sa forme bien dodue. Il est temps de monter à bord de la nacelle. Le poids retient la montgolfière au sol le temps que le gonflage se termine.

Désormais, tout est près. Il ne reste plus qu'à détacher la corde de sécurité qui maintient le ballon au sol. Tout le monde lâche la nacelle et ça y est. Sans même vous en apercevoir, vous avez déjà quitté le sol et vous êtes en train de voler.

C'est parti pour une bonne heure de traversée au gré du vent dans le ciel de Picardie.

Le vol des uns,

Durant le vol, tout en douceur vous vous laissez porter, vous frôlez la cime des arbres et touchez les nuages sans la aucune impression de vertige. Le pilote reste à votre écoute, répond à vos questions et vous donne des informations sur le fonctionnement de sa machine.

La poursuite des autres

Pendant ce temps, au sol, l'équipe et les vos accompagnateurs restés en bas vous suivent en permanence. Une liaison radio permet de garder un contact permanent entre les aérostiers et les poursuivants. Bien entendu, les suiveurs peuvent prendre des photos impossibles aux passagers qui seront sans aucun doute heureux de garder certains moments en mémoire comme celui où ils ont frôlé l'eau bien fraiche de l'Oise.

Pose de la montgolfière

Après une bonne heure de vol pendant laquelle vous profitez du spectacle, il est maintenant temps de trouver un point d'atterrissage. Un champ sans culture proche d'une route et sans fil électrique est idéal. Il permet aux suiveurs d'être sur place presque en même temps que vous. Le soleil se couche lentement pendant que vous participez au rangement de la nacelle et de l'enveloppe. Eh oui, c'est déjà fini.

Petite fête en entre amis

Pas questionde se quitter comme ça. Les aérostiers savent vivre ! Passagers, pilotes, suiveurs et accompagnateurs sont tous là. C'est le moment de boire une coupe entre amis, de discuter du vol et de préparer le prochain.

 

Ils ont volé

Le 28 août 2008 - Isabelle et Thierry LEROY

Isabelle et Thierry LEROY en montgolfièreLe soir du 28 août 2008 Isabelle et Thierry LEROY ont volé avec Pierrefonds Montgolfières.

Lire la suite...

Les dernières infos de la Fédé